Belle Saison Special Edition – 2019

Cette fois-ci, je vais brasser une bière “entre deux” saisons. La base sera ma recette de “Belle Saison”, mais un brin personnalisée. Car après avoir fait goûter mon “Hiveresse de Noël” et “SMASH it!” au travail, l’idée d’une édition spéciale a germée dans ma tête. le but: une bière rose! Mon but est de créer une bière claire (j’ai toujours tendance à les faire plus ambrées) avec un goût de miel. Pour le miel, j’ai repris une sorte simple “fleurs de Suisse” pour cette édition. car celui de Guarigue était trop spécial. J’ai aussi ajusté mes temps de cuissons afin d’apporter une autre touche de goût. Et au final…j’ai ajouté la surprise du brasseur pour essayer de rendre la bière rose! Malheureusement, la couleur de base étant un jaune foncé…le résultat obtenu n’est pas comme je l’imaginais! J’espère que le goût sera au rendez-vous! Je suis impatient de pouvoir la boire.

La bière fut fantastique! Tout le monde l’a apprécié à sa juste valeur. De plus, la couleur n’était pas rose, mais spéciale! Entre une red, une ambré et un nuage de rose. Le goût très bon et la carbonation aussi.

Il faut toujours y croire!

Voilà un projet dont l’idée a germé début 2014 dans nos têtes. Le premier plan que l’on a dessiné est daté du 26.03.2014. Il aura fallu changer deux fois d’architecte pour enfin trouver exactement ce que l’on voulait avoir/faire. Après de longues discussions, d’échanges de version de plan et autre négociations, nous avons fait la première demande de permis de construire le 26.05.2016 à la ville de Bienne. Après avoir invalidé les 10 points d’opposition de notre voisine, la ville nous donne notre permis de construire le 17.10.2016 ! Malheureusement, nous avons un recours sur cette décision et nous voilà parti dans les méandres de la justice et des tribunaux. En première instance, auprès de la Bau-, Verkehrs- und Energiedirektion, nous avons perdu le 24.05.2017 à cause de la place de parc. La ville de Bienne et nous-même faisons recours envers cette décision. Malheureusement, le tribunal administratif du canton de Berne donne raison au BVE…et le 18.04.2018 nous perdons toute espoir sur ce dossier. Nous avons perdu et nous voilà de retour « à la case départ »…après avoir laissé des dizaines de milliers de francs…pour rien. Les 10cm de la place de parc passent très mal, mais nous ne baissons pas les bras. Après modification du projet et clarification de la place de parc, on dépose une nouvelle demande de permis de construire le 05.07.2018 à la ville de Bienne. Après quelques clarifications au niveau de l’énergie…on apprend le 16.08.2018 que notre voisine a fait opposition sur « que » 7 points cette fois-ci. Nous modifions le projet en mettant la PAC à l’intérieur pour éviter d’autres problèmes sur l’opposition. La voisine retirera le points d’opposition sur la PAC, car plus besoin d’un permis de construire pour le faire. C’est le 12.11.2018 que nous recevons pour la Xème fois le permis de construire de la ville. Mais vu qu’il y a eu une opposition, nous devons attendre les 30 jours pour un éventuel possible recours sur la décision de la ville. C’est avec une grande joie que nous avons reçu le feu vert de la ville de Bienne le 17.12.2018, comme quoi il n’y avait pas de recours ! On peut enfin aller de l’avant !

Voici quelques chiffres clé par où nous sommes passés :

  • 692 Jours soit 1 an, 10 mois et 23 jours : durée du premier permis de construire jusqu’à son refus.
  • 165 Jours soit 5 mois et 12 jours : durée du second permis de construire jusqu’à sa validation.
  • 940 Jours soit 2 ans, 6 mois et 27 jours : durée totale entre le dépôt du premier permis de construire et la validation du second.
  • 17 points d’opposition sur 2 demandes de permis de construire
  • Des centaines de pages d’avocats et de tribunaux…
  • Des milliers de francs injectés dans cette histoire administrative…

Prochaine étape: Séance de planification en janvier 2019 afin de tout planifier et de discuter avec les artisants…notre rêve devient réalité…et le Père Noël, cette année, à bel et bien existé!

SMASH it! – 2018

Ce soir, je veux absolument encore brasser ma bière surprise de l’année dernière, une IPA en SMASH (Single Malt And Single Hope). Elle avait rencontré un tel succès que je me dis, même si l’automnes va être court cette année, ça vaut la peine de la brasser. J’ai dit à Olivier E. que je brassais et il est venu me voir durant tout le temps. C’était super sympa, car on a bien discuté bière et j’ai pu lui montrer ma petite brasserie. Au final, nous n’avons pas que discuté, mais aussi sorti 19 litres de cette bière! J’espère que le résultat sera autant bien que pour celle de l’année dernière. Petit bémol du brassage, j’ai réussi à me brûler un petit peu l’index gauche. C’est la première fois que ça m’arrive et je pense qu’il serait bien si je m’achète des gants avec le grainfather. 😉

Week-end à Saas-Fee

Ce week-end, j’étais invité à Saas-Fee par la famille Dumas. C’était mon cadeau de mes 30ans. Nous sommes allé en famille et nous avons passé un super week-end ! De plus, la météo était aussi bonne. Le samedi, on est arrivé dans le village vers 11h et après avoir pris nos chambres, nous sommes parti faire une petite promenade. Pour le dîner, rien de mieux qu’une excellente fondue cuisiné dans la nature, sur notre réchaud à gaz. Fred avait tout prévu, juste la grande classe ! De plus, le panorama était grandiose ! Nous avons continué notre balade…à la recherche de marmottes. Nous en avons trouvé plein ! Mais malheureusement, nous n’avions plus rien à leur donner à manger. On repart dans le village où nous y faisons un petit tour. Le soir, une fondue chinoise nous attend à l’hôtel ! Un vrai régal ! Les propriétaires sont super sympa et on voit l’amour qu’ils ont dans le monde de l’hôtellerie. Nous visitons le nouveau bâtiment et quelques salle pour les skis. Ils sont remplit de skis de professionnels suédois…car ils sont ici pour s’entraîner sur le glacier. On croise beaucoup d’athlètes dans les rues.

Après une belle nuit reposante, on se retrouve au petit-déjeuner pour prendre des forces avant d’aller marcher. Cette fois, c’est avec des carottes et des pommes que nous allons en haut du télécabine. Là, on donne à manger aux marmottes sauvages et c’est une expérience unique pour les enfants ! Il y en a même une qui se laisse caresser ! Avant le d’diner, on monte jusqu’à Längfluh. Là, on touche la neige du glacier et revient à Spielboden pour le dîner. Très bon restaurant…au service à améliorer.  C’est avec le ventre plein que nous redescendons en cabine et allons sur la place de jeu pour les enfants. Vers 16h45, on prend la route pour la maison… Il nous faudra plus de 3h45 pour y arriver ! Naël n’a pas supporter la voiture dans la descente de Saas-Fee et on a roulé au pas de Kandersteg à après Reichenbach !

Le week-end fut parfait et encore un énorme merci aux Dumas ! Nous avons passé un super moment et découvert une belle station de montagne !

Sud de la Norvège

Un rêve de plus qui se réalise ! Certains le savent déjà, mais je suis déjà allé trois fois en vacances dans les pays nordiques avec mes parents. Chaque voyage m’a toujours fasciné ! Et depuis que nous avons acheté un camping-car, j’ai toujours rêvé de retourner en Norvège, pays des Trolls où la nature est variée.

Nous somme parti le vendredi 13 (!) juillet de chez nous. Le but était d’arriver le dimanche matin à Billund pour faire Legoland ! Nous avons pris le ferry le lundi matin à 10h à Hirtshals. Notre périple de trois semaines en Norvège fut génial ! On a repris le ferry depuis Oslo pour Frederikshavn le vendredi 3 août au soir…et finit par traverser l’Allemagne en 2 jours.

Les points fort du voyage :

  • Les paysages et la nature incroyable : en une journée, nous nous baignons le matin dans un fjord ou un lac, à midi, on joue dans la neige en short et le soir, on mange au bord de la mer, sur une plage… En une journée, on passe d’un extrême à l’autre sans soucis.
  • Camping sauvage autorisé : Mais là, attention à la surpopulation de touristes ! Les endroits sont (trop) souvent déclaré sur park4night…et du coup on est rarement seul dans les coins idylliques ! Le pire, ce ne sont pas les petit bus VW, mais les gens qui viennent avec la voiture et une tente ! Il ne faut pas s’étonner de voir de plus en plus de panneau interdisant le camping (j’en ai déduis qu’avec notre camping-car autonome, nous pouvons des fois rester). Dommage.
  • Les produits de la mer/rivière : que ce soit les saumons ou truites que j’ai pêchés où les crevettes et autre langoustes…c’est toujours un régal d’en manger !
  • Les douceurs du pays : les soft-Ice soupoudrés de chocolat…sans oublié les fameux kanelbullar (pains à la cannelle)…
  • La lumière du soleil qui s’éternise en soirée et rend les journées plus longues. Une fois les enfants couchés à 8h, nous avons encore une belle soirée devant nous. Une fois, j’ai même pêché jusqu’à 23 :45…et j’ai arrêté, pas parce que je ne voyais plus rien…mais parce que je devais aller au lit pour être fit le lendemain quand les enfants seront debout !
  • Bergen : Superbe ville à taille humaine et aux nombreuses attractions touristiques ! La vue depuis le funiculaire et de Bryggen sous le soleil du soir est superbe !
  • Plateau des trésors de la mer sur le marché de Bergen : Nous avons souper un choix de crustacé et de poisson grillé sur place. Au final, une patte de crabe royal, un steak de baleine, des crevettes (différentes sortes), des langoustes,  du saumon,… ce fut un vrai régal !
  • Les Vikings : Pour les enfants, c’étaient toujours une belle découverte. Méline était très intéressés et le parc sur l’île de Bukkoy ou la village viking à Gudvangen furent de très belles visites. Dommage qu’à Gudvangen, ce sont quasiment que des vikings…allemands.
  • Undredal : Superbe petit village, tranquille, sans trop de touristes.
  • Briksdalbreen : N’importe qui peut s’y rendre…il y a même des Trollmobile qui conduisent les cars de touristes à 500m du lac. Nous avons pris un billet « one way » pour pouvoir redescendre à pieds (1h, Méline a marchée tout le temps). Quelle surprise de voir le glacier qui a…tellement fondu ! Mes souvenirs d’enfants (il y a plus de 20ans)…n’étaient pas comme le glacier est aujourd’hui. En étant enfant, il arrivait sur le lac et il y avait une grotte…aujourd’hui, il est suspendu sur la montagne ! Incroyable le choc de la différence.
  • Dalsnibba : Wow ! Le panorama y est juste incroyablement à nous couper le souffle ! Ciel bleu avec un coucher de soleil sur l’horizon et Geiranger dans le fond de la vallée…juste sublime !
  • Geiranger et Noeroyfjorden : Le fjords sont juste d’une beauté incroyable ! Sur les deux, nous avons fait une croisière qui en valait la peine ! Le village de Geiranger, tout comme Gudvangen sont très petit et n’a pas grand-chose à faire. Mon souvenir d’enfant était différent.
  • La route des Trolls : Nous y sommes arrivé dans un brouillard dense…on ne voyait presque pas notre main si on tendait le bras… Mais quand on était sur la plateforme, il s’est levé et le soleil est venu…grandiose !
  • Les ferry et les tunnels sous les fjord : Toujours un plaisir pour les enfants de mettre le camping-car sur un bateau ! Et le tunnels, certain très profond, sont impressionnant.
  • Les Stavkirke : Nous avons vu celle de Lom, Hegge, Undredal (la plus petite), Borgund (la plus vieille et d’origine), Gol (dans le musé à Oslo) et de Kaupanger
  • Quelques parcs animaliers : Parc aux ours de Fla et le parc animaliers de Langedrag (***) qui ont fait le bonheur des petits et des grands.
  • Legoland : Presque sur le chemin de la Norvège…fait toujours plaisir à tout le monde…et surtout à moi. 😉
  • Les écomusées : Que ce soit à Bergen, à Oslo ou même dans des plus petits villages, ce sont toujours de belles expériences !
  • Plage sur l’île de Karmoy : Dommage que l’eau y est fraîche, car le décor est superbe !
  • Les phares : Particulièrement celui Lindesnes. Perdu dans le sud du Pays, vraiment superbe et possibilité de rester pour dormir (100NOK).
  • La plage de Lyngdal et de Mandal : Sur des dizaines, voire même centaines de mètre, il est possible de se baigner en toute sécurité pour les enfants qui ont leur fond. De plus, avec cette faible profondeur, l’eau y est chaude.
  • La route 51 qui travers un paysage naturel et rend le pays encore plus beau
  • La PROPRETE du pays : que ce soit les WC publique pour la nature, la plupart du temps (sauf si il y a des campeurs avec une tente…ou un mini bus), la nature est toujours d’une propreté irréprochable ! Pas un graffiti ou un tag à l’horizon…tout est beau et propre ! Génial !

Les points moins positifs :

  • La traverser de l’Allemagne sur les autoroutes en construction…et les bouchons qui vont avec.
  • La Norvège s’adapte et prépare beaucoup de place pour accueillir l’invasion de touristes débarqués par des cars ou des gros ferry. Le « pire » exemple est la route des trolls. Il y a plus de 20ans, il y avait la nature et deux trois mini chalets pour les touristes. Aujourd’hui, un gros restaurant, un énorme magasin de souvenirs et des dizaines de toilettes pour homme, sans oublier le chemin bétonné qui amène sur une belle plateforme. Tout est fait pour l’accueille massif de touristes. Dommage.
  • La tranquillité dans des beaux coins pour dormir. Aujourd’hui, avec des sites comme par4night, tout le monde peut donner une place pour rester dormir… Du coup, il est difficile de trouver une place pour faire du camping sauvage…seul. Dommage.
  • (pas qu’en Norvège) La course à celui qui s’installe le plus au bord de l’eau, le mieux possible, sans faire attention aux autres…où est le respect ?!?
  • Les campeurs en tentes (et en bus VW) qui s’installent n’importe où et pense que chaque coin est un camping…faudra pas s’étonner que dans quelques années, le camping sauvage sera totalement interdit. Dommage.

Départ : 13.07.2018

Retour : 05.08.2018

Distance : 4’973 km

Nuitées : 23