Week-end à Saas-Fee

Ce week-end, j’étais invité à Saas-Fee par la famille Dumas. C’était mon cadeau de mes 30ans. Nous sommes allé en famille et nous avons passé un super week-end ! De plus, la météo était aussi bonne. Le samedi, on est arrivé dans le village vers 11h et après avoir pris nos chambres, nous sommes parti faire une petite promenade. Pour le dîner, rien de mieux qu’une excellente fondue cuisiné dans la nature, sur notre réchaud à gaz. Fred avait tout prévu, juste la grande classe ! De plus, le panorama était grandiose ! Nous avons continué notre balade…à la recherche de marmottes. Nous en avons trouvé plein ! Mais malheureusement, nous n’avions plus rien à leur donner à manger. On repart dans le village où nous y faisons un petit tour. Le soir, une fondue chinoise nous attend à l’hôtel ! Un vrai régal ! Les propriétaires sont super sympa et on voit l’amour qu’ils ont dans le monde de l’hôtellerie. Nous visitons le nouveau bâtiment et quelques salle pour les skis. Ils sont remplit de skis de professionnels suédois…car ils sont ici pour s’entraîner sur le glacier. On croise beaucoup d’athlètes dans les rues.

Après une belle nuit reposante, on se retrouve au petit-déjeuner pour prendre des forces avant d’aller marcher. Cette fois, c’est avec des carottes et des pommes que nous allons en haut du télécabine. Là, on donne à manger aux marmottes sauvages et c’est une expérience unique pour les enfants ! Il y en a même une qui se laisse caresser ! Avant le d’diner, on monte jusqu’à Längfluh. Là, on touche la neige du glacier et revient à Spielboden pour le dîner. Très bon restaurant…au service à améliorer.  C’est avec le ventre plein que nous redescendons en cabine et allons sur la place de jeu pour les enfants. Vers 16h45, on prend la route pour la maison… Il nous faudra plus de 3h45 pour y arriver ! Naël n’a pas supporter la voiture dans la descente de Saas-Fee et on a roulé au pas de Kandersteg à après Reichenbach !

Le week-end fut parfait et encore un énorme merci aux Dumas ! Nous avons passé un super moment et découvert une belle station de montagne !

Tour de Suisse en 3 jours

J’ai commencé un nouveau travail chez Swiss TXT le 1er mars 2018. J’ai mon bureau à bienne, mais il y a les studio de télévision à Zürich, Genève et Comano. C’est pourquoi, en l’espace de trois jours, je suis allé visité les trois studios TV…ce qui fait presque un tour de Suisse en trois jours. 🙂

Par contre, je n’ai pas profité des villes, car on avait des séances et les trajets planifiés. J’ai passé beaucoup de temps dans les trains…surtout pour aller à Comano. En une journée, j’étais 8h de temps dans un train!

Mais c’est une super expérience et je me réjouis pour la suite!

Semaine Blanche de ski

Cette année encore, nous sommes allé à Haute-Nendaz pour notre semaine blanche. Tout c’est très bien passé et Méline était motivée de faire du ski! Avec le harnais et le Try-Ski, elle descendait partout. On a même fait quelques fois la piste pour redescendre au village (bleue et rouge). Bref, on s’est bien amusé dans la neige pendant une semaine. Pour Naël, c’était de la luge en mode sieste ou descente. On a aussi pu prendre des cabines avec lui et aller en haut des sommets pour la première fois.

Du dimanche au mercredi, il a fait très beau, mais super froid. Surtout le lundi et mardi. Là, Méline m’a dit au jardin des neiges qu’elle a froid au bout du nez, aux joues, au genoux, aux mains,…” on ne peut pas faire une pause?”. Le thermomètre affichait -13….

Le jeudi, par contre, la pluie a fait son apparition jusqu’en haut des pistes, après avoir neigé toute la nuit. C’est pourquoi, nous avons décidé d’aller aux bains de Saillon. On est parti tôt le matin et c’était une bonne idée, car nous n’étions pas les seuls à vouloir aller là. De plus, les routes n’étaient pas bonnes du tout. Vers 10:30, on y est arrivé et on a aussi dîné dans les bains. C’est aussi ça les vacances de ski. 🙂

Bref, que de beaux moments et du plaisir durant cette semaine. Méline a tellement fait des progrès. je me réjouis déjà de l’année prochaine.

Week-end de pêche

Cette année, pour l’anniversaire de mon papa, on lui avait offert un week-end de pêche avec le camping-car. On a du changer la date et au lieu de partir le vendredi au milieu de l’après-midi, on est parti le samedi matin seulement. Et pour cette première, on partira que les deux (Daniela doit travailler et juste pour une nuit, c’est beaucoup de stress).

Après avoir chargé la voiture et transvasé les affaires dans le camping-car à Kirschlindach, on est parti en direction de l’oberland bernois. On s’arrête vers Reichenbach pour commencer de pêcher dans la Kander. Là, mon papa sort 4 truites qui n’ont pas la mesure. De mon côté, juste deux touches… Vers 14h30, on reprend la route pour monter vers le lac d’Engstlenalp. Une fois installé, on part pour pêcher au lac. Après au moins 5h de pêche, nous n’avons sorti aucun poisson! Heuresuement que la fondue dans le bus et sous l’orage est au rendez-vous une fois rentré vers 21h15.

Le dimanche, on met le réveil à 5h15 et 15 minutes plus tard, nous voici au bord du lac, prêt à pêcher dans la peine ombre. Malheureusement, on essaie tout jusqu’à 10h…sans succès! On redescendt de la montagne pour retourner dans la Kander et là, un festival de p^che! On sort chacun au moins une vingtaine de truites…trop petites pour être conservées. Sauf chez moi, j’arrive à en sortir deux qui ont la mesure. La première fit 27cm et la seconde 28cm. Sur le chemin du retour, on essaie de retrouver un coin dans la Gürbe…mais en vain. On finit par rentrer vers 19h30, poser le bus et revenir à la maison après un superbe week-end!

Oberland Bernois / 15-22.09.2016

Daniela étant enceinte au 8ème mois, nous avons dû changer nos plans de vacances d’automnes. En début d’année, on avait pensé aller en Sardaigne…mais ce n’est que partie remise à une autre année. Du coup, nos vacances ce sont réduites à une semaine et pas plus loin de 2h de route afin de pouvoir rentrer rapidement si il le fallait. Notre destination est l’Oberland bernois, tout près de chez nous.

Malheureusement, nous n’avons pas été gâté par la météo, car il y a eu pas mal de pluie…sauf pour notre dernier jour. Malgré tout, nous avons eu de superbes vacances! Voici les highlights que nous avons fait durant les vacances:

  • “Käseteilet im Justistal”: Evènement populaire qui attire une foule de monde sur les hauteurs du lac de Thoune. C’est une grande fête où ils partagent le fromage d’alpage produit durant l’année aux paysans. C’était génial!
  • Pêche à la truite: Que ce soit dans la Kander ou dans le Engstlensee, c’était génial de partir à la pêche! Au final, on aura mangé 4 belles truites durant les vacances! Méline était ravi quand je rentrais avec du poisson. Mais elle avait aussi un petit peu peur quand elle me voyait en sortir un.
  • Désalpe: Que ce soit au Justistal, à Aeschi ou encore à Lauterbrunnen, nous aurons vu énormément de vaches (et chèvres) descendre de la montagne. Elles sont toujours bien décorées et les paysans très bien habillés.
  • Tropenhause de Frutigen: Super musée, beaucoup d’explications…mais un brin trop tôt de le faire avec Méline. Elle a vite perdu patience.
  • Promenade aux champignons en dessus de Wengen: Au final, on ne pensait pas en trouver autant…mais nous avons ramené une belle ceuillette! On a trouvé des chanterelles, des chanterelles d’automnes, des pieds de mouton, un écailleux et surtout un très joli cèpe de bordeaux. Méline était fière de trouver des “grrros” Champignons.
  • Parc animaliers de Brienz et de Thoune: Très difficile de trouver une place de parc à côté. A Brienz, le plus, c’est qu’on peut nourrir les animaux.

Un très gros points négatif de la région…c’est l’interdiction de pouvoir passer la nuit de manière sauvage avec un camping-car! Partout (même sur les places de parc de 4m2 en bord de grande route) il y a un panneau qu’il n’est pas possible de rester entre 22h et 7h du matin! Que ce soit au bord des lacs de Thoune et de Brienz ou bien sur la route entre Frutigen et Kandersteg…voire même dans Kandersteg même…c’était impressionnant! De plus, il n’y a jamais de parking à camping-car, où il serait possible de payer la nuit et d’être tranquille. Dommage, car les paysages sont somptueux! Au final, on n’a quand même réussit de trouver des places où l’on a pu être tranquille…mais pas évident.