2 jours et demi à Dublin

Dans le cadre de mon travail, j’ai du me rendre à un séminaire à Dublin. Ce fut une rencontre des différentes télévisions européennes concernant l’accessibilité.

Bien entendu, sur les deux jours et demis, j’avais deux jours de séminaires, donc pas vraiment eu le temps de visite Dublin…de jour. De plus, le dimanche étant l’anniversaire de Naël, je ne pouvais pas prolonger mon aventure.

Alors, Dublin, c’est bien? Franchement, j’ai été positivement étonné. J’ai dormi dans un super hôtel, qui faisait penser à un manoire. Après, le premier jour, après avoir vécu mon 1er jour de séminaire et visité les studios, bureaux et autre conférences à la IRE, me voilà parti dans le centre de Dublin seul. Premier but est d’aller voir le mythique et fameux Temple Bar et le Bar Street. C’est tout simplement impressionnant! Il y a pub sur pub et chaque pub est sur plusieurs étages ou a plusieurs salles/bars. Dans chaque endroit, il y a un groupe de musiciens qui fait de la musique live. Une ambiance de folie et de la bière qui coule à flot. Dublin oblige, une Guiness fait partie du séjour. Après la tournée des pubs, je suis retourné à l’hôtel. 

Le second soir, on est sorti souper avec les collègues de la SSR et nous avons souper thaïlandais (ce ne fut pas mon choix). Ce fut très bon, mais pas très local. Une fois le rentre remplit, je suis reparti à l’assaut de la ville. Mais cette fois, j’ai voulu marcher pour découvrir quelques monuments. Au programme:

  • Le château de dublin
  • La cathédrale du Christ
  • Le pont
  • De nouveaux pubs
  • La vie nocturne

En gros, ce fut un séjour festif, toujours by night…et au final, j’ai du reprendre l’avion à l’heure où il y avait Irlande-All Blacks en demie-finale de la coupe du monde. C’est peut-être mon seul regret de ne pas pouvoir le voir dans un pub irlandais… 

Toscane et île d’Elbe

Pour ces vacances d’automnes, nous avons décidé de changer de destination et ne pas partir en Sardaigne. La raison principale, c’est parce que nos vacances sont principalement durant le mois d’octobre. Et les autres années, en septembre c’est parfait en Saradaigne…mais la météo tourne en octobre. C’est pourquoi on décida de partir pour la Toscane et tous ces clichés…souvent justifiés. On commence par Cinqe Terre pour longer la côte et finir sur l’île d’Elbe. En route, Lucca, la tour de Pise, et autres belles plages en font une belle destination. L’île d’Elbe peuplé de suisse-allemand est très joli, mais très cher. De retour sur la terre, on passe par les Terma di Saturna et Pitigliano avant de remonter dans des paysages typiquement de la Toscane. Nous avons bien mangé, passé de bon moment en famille (le plus important) et à nouveau vécu de superbes vacances ! Voici les quelques activités que nous avons fait:

  • Cinqe terre (***) Dommage que la météo n’a pas laissé la mer tranquille…on voulait y aller en bâteau. Sinon, magnifiques villages !
  • Carrière de marbre de Carrara (**), impressionnante et très jolie à visiter.
  • La tour de Pise et les monuments à côté(***). Wow, impressionnant, majestueux, un régal pour les yeux !
  • Ville de Lucca (***) avec ça place amphithéatre magique et sa tour avec des chênes sur sont toit. Très belle ville où il fait bon de se balader.
  • Ile d’Elbe (**) très joli, mais cher et pas possible de dormir en sauvage.
  • Téléférique de l’île d’Elbe (***) super expérience dans une cage à oiseaux. Vue incroyable d’en haut !
  • Terma di Saturnia (****) juste magique et exceptionnel !
  • Pitigliano (***) beau village médiévale
  • Pienza (***) surprise des vacances. Vaut la visite comme petit bourg pas trop grand mais avec une belle vie.
  • San Gimigiano (***) et les 14 tours (jusqu’à 72 dans le passé). Très touristique, mais très beau pour flâner dans les rues.
  • Balsamico di Modena (***) impressionnant de comprendre sa fabrication et de pouvoir en goûter du 100ans d’âge !
  • Les bouchons sur la route (-) avant le Gothard, mais aussi à Lucerne et à la frontière…une vraie galère.

La météo fut bonne, on a pu se baigner dans la mer. La saison n’avait pas trop de touristes…mais sur l’île d’Elbe, beaucoup de choses étaient déjà fermées. Cuisine exceptionnelle avec les pâtes, le jambon de Parme, le balsamique, le sanglier, …bref un vrai régal ! Par contre, endroit surpeuplé de suisse-allemand et d’allemand, jamais vécu ça. 

Départ: 28.09.2019
Retour: 13.10.2019
Distance: 2’199 km
Nuités: 15