Recour envers le canton

Aujourd’hui, nous venons de recevoir une lettre recommandée (une de plus) de la part du canton. L’opposante à notre projet n’est pas d’accord à la décision de la ville de Bienne sur le fait qu’ils nous ont délivré notre permis de construire. Nous prenons notre mal en patience et nous travaillons sur le dossier à présent. Nous avons 30 jours pour envoyer notre position au canton. Avec toute cette histoire, nous deviendrons des experts en la matière dans la demande de permis de construire. 🙂 Nous aurons beaucoup d’expériences, juste pour avoir fait une seule demande. Pour dire qu’en principe, nous devions déjà avoir terminé de construire si il n’y avait pas eu d’opposition. Donc le premier coup de pioche ne se fera de toute façon pas en 2016.

Permis de construire est arrivé!

C’est la fête aujourd’hui! Durant notre dîner, le facteur sonna à la poste pour nous donner un courrier recommandé. Cette fois-ci, on se réjouit de devoir signer un courrier. Nous voyons directement qu’il provient de la ville de Bienne et il est très épais. Dedans, il y a le fameux permis de construire qui fut tant attendu! Nous devons encore attendre 30 jours afin de s’assurer que l’opposant ne fasse pas recours, mais de toute manière, c’est déjà un bon pas en avant…et surtout dans la bonne direction! Après tant d’attente, la délivrance. 🙂

Maintenant, on peut gentiment planifier le projet et tout devient beaucoup plus concret. En route pour de nouvelles aventures, avec un brin de stress, mais surtout un immense bonheur de pouvoir réaliser notre projet qui a débuter il y a 3ans dans nos têtes!

Oberland Bernois / 15-22.09.2016

Daniela étant enceinte au 8ème mois, nous avons dû changer nos plans de vacances d’automnes. En début d’année, on avait pensé aller en Sardaigne…mais ce n’est que partie remise à une autre année. Du coup, nos vacances ce sont réduites à une semaine et pas plus loin de 2h de route afin de pouvoir rentrer rapidement si il le fallait. Notre destination est l’Oberland bernois, tout près de chez nous.

Malheureusement, nous n’avons pas été gâté par la météo, car il y a eu pas mal de pluie…sauf pour notre dernier jour. Malgré tout, nous avons eu de superbes vacances! Voici les highlights que nous avons fait durant les vacances:

  • “Käseteilet im Justistal”: Evènement populaire qui attire une foule de monde sur les hauteurs du lac de Thoune. C’est une grande fête où ils partagent le fromage d’alpage produit durant l’année aux paysans. C’était génial!
  • Pêche à la truite: Que ce soit dans la Kander ou dans le Engstlensee, c’était génial de partir à la pêche! Au final, on aura mangé 4 belles truites durant les vacances! Méline était ravi quand je rentrais avec du poisson. Mais elle avait aussi un petit peu peur quand elle me voyait en sortir un.
  • Désalpe: Que ce soit au Justistal, à Aeschi ou encore à Lauterbrunnen, nous aurons vu énormément de vaches (et chèvres) descendre de la montagne. Elles sont toujours bien décorées et les paysans très bien habillés.
  • Tropenhause de Frutigen: Super musée, beaucoup d’explications…mais un brin trop tôt de le faire avec Méline. Elle a vite perdu patience.
  • Promenade aux champignons en dessus de Wengen: Au final, on ne pensait pas en trouver autant…mais nous avons ramené une belle ceuillette! On a trouvé des chanterelles, des chanterelles d’automnes, des pieds de mouton, un écailleux et surtout un très joli cèpe de bordeaux. Méline était fière de trouver des “grrros” Champignons.
  • Parc animaliers de Brienz et de Thoune: Très difficile de trouver une place de parc à côté. A Brienz, le plus, c’est qu’on peut nourrir les animaux.

Un très gros points négatif de la région…c’est l’interdiction de pouvoir passer la nuit de manière sauvage avec un camping-car! Partout (même sur les places de parc de 4m2 en bord de grande route) il y a un panneau qu’il n’est pas possible de rester entre 22h et 7h du matin! Que ce soit au bord des lacs de Thoune et de Brienz ou bien sur la route entre Frutigen et Kandersteg…voire même dans Kandersteg même…c’était impressionnant! De plus, il n’y a jamais de parking à camping-car, où il serait possible de payer la nuit et d’être tranquille. Dommage, car les paysages sont somptueux! Au final, on n’a quand même réussit de trouver des places où l’on a pu être tranquille…mais pas évident.

Dordogne et région d’Uzès

Pour cet été, j’avais envie de retourner dans le Périgord. J’aime beaucoup cette région, car en été, il fait bon, il y a une rivière pour se baigner et il y a tellement à voir et à faire. Bien entendu il y a entre autre les site préhistorique connu mondiallement (Lascaux, Pech Mêrle, Fond Gaume), une gastronomie autour de l’oie et du canard et pour finir un vignoble reservant de bonnes surprises. C’est pourquoi nous partons dans cette région.

Nous ne savions pas comment Méline allait réagir dans les différentes grottes, ce fut juste exceptionnel! Elle était (à même pas 2ans) ébahit par les dessins et le petit laser du guide. C’est pourquoi, avec un petit peu de chance, nous avons visité les trois sites d’exceptions.

Nous avons bien entendu utilisé notre vignette France-Passion pour découvrir des fermes à canards et oies. Malheureusement, la dernière grippe aviaire de décembre 2015 a laissé quelques traces dans les exploitations. Ce n’est plus exactement comme dans mes souvenir avec des milliers de volailles. Il y en a moins. Méline adore les voir et on passe de bons moments chez les producteurs, spécialement à la Ferme de Turnac (***)!

Nous avons passé une dizaine de jours dans le Périgord à visiter l’éco musée du Bournat (***), une brasserie, plein de marchers dans les villages, quelques balades en bord de rivière, les cabanes du Breuil, Sarlat et son énorme foire du samedi matin. Bref, nous avons vu énormement de chose et c’était une bonne idée de venir ici. De plus, la météo était toujours avec nous.

Pour se rendre à la maison de vacances de chez mes parents, on est passé par Rocamadour (***), Saint Cirq Lapopie (*** – mais compliqué avec une poussette), les gorges du Lot, entre autre, avant d’aller faire une nuit dans le Tarn. Il n’y a rien à dire, les gorges du Tarn restent toujours un endroit ou je me sens bien.

Chez mes parents, nous avons profité surtout de la maison et de sa piscine. Mais nous avons aussi prit le train à vapeur d’Anduze (***), fait quelques marchers, se baigner sous le pont du Gard (***) et passer du bon temps en famille avec mes parents. Encore merci de nous garder une belle place de parc pour notre camping-car.

On est rentré en deux jours en nous arrêtant à notre étape habituelle de France-Passion au Domaine de Distaise. L’endroit est toujours aussi accueillant et bien pour les camping-car.

Départ:     16.07.2016
Retour:     07.08.2016
Distance:  
Nuités:      25