Uzès, Camargue et Provence

Juste avant Pâques, mes parents ont acheté une maison dans le Gard, juste à côté d’Uzès. Nous avons profité de nos vacances de Pâques pour descendre avec le camping-car et leur donner un petit coup de main pour rafraîchir la peinture et faire un petit peu de jardin. Nous avons aussi fait beaucoup de magasins pour trouver quelques meubles et autres bricoles. Au final, on sera resté 1 semaine chez eux avant de poursuivre notre périple dans le sud, direction la Camargue et la Provence. La maison est vraiment géniale et on se réjouit déjà d’essayer la piscine! De plus, on a arrive très bien a parquer le campingcar! C’est juste encore un brin compliqué de le rentrer/sortir de chez eux depuis la route. Il nous faudra bricoler des planches pour faire une sorte de rampe. Sinon, rien a reprocher à la maison, c’est génial!

Nous profitons de ne pas être encore en haute saison (touristique et moustique) pour voir la Camargue de long en large et de large en long. Ici, le paysage est toujours très joli, que ce soit les chevaux blancs, les taureaux ou les flamants rose, il y a beaucoup de beaux animaux. Nous avons beaucoup dormit dans les étapes de France-Passion et nous avons vécu de super moment! Que ce soit dans une manade où nous sommes allé, installée sur un char à foins, nourrir les taureaux et voir la tombe du taureau héroïque de la manade (enterré debout, face à la mer!) ou encore dans une rizière, ce fut toujours très accueillant et riche en information. Nous sommes remonté par la Provence et ces beaux villages. Etonnement, Alès accueille très bien les camping-car et la foire y est gigantesque. Nous faisons aussi une très belle découverte viticole à Baume-de-Venise! L’emplacement y est autant bien que dans un camping….mais on est chez un France-Passion! De plus, le vin est juste excellent, tout comme l’accueille! Nous avons fait une belle boucle et profité d’endroit au calme durant cette période. Par contre, la mer y est trop fraîche pour se baigner à cette saison. 😉

Départ:     25.03.2016
Retour:     09.04.2016
Distance:  
Nuités:      15

Petit week-end provençal

Nous voilà de retour d’un petit week-end provençal! Vendredi vers 13h, nous avons prit la route pour rejoindre Saint-Hilaire D’Ozilhan afin de rejoindre mes parents en vacances. Ce fut très sympathique et le samedi, nous nous sommes levé de bonne heure afin d’être à Uzès pour 8h! Nous avons fait le tour du marché qui fut pas encore tout à fait installé et nous avons fait une petite pause en terrasse afin de patienter que le marché soit complétement installé. Vers 11h30, il y a eu la caravane du Tour de France qui passait! Les cyclistes sont venu vers 13h20! Ce n’était pas à notre programme, mais très sympa de les avoir vu! En suite, nous avons fait un après-midi repos avant d’aller souper comme des rois pour l’anniversaire de ma maman. Le lendemain, nous sommes resté jusqu’à 16h15 à la maison avant de reprendre le chemin du retour…Et oui, nous n’avons plus de vacances et nous pouvons, hélas, que rester le temps d’un mini week-end! à 21h30, nous arrivons déjà chez nous et la route fut facile…au total, 1’138,9km pour le week-end…nous avons bien roulé et notre Meriva a bien tenu le coup. 😉 Bref, super week-end et encore merci à mes parents de nous avoir si bien accueillit!

Saint-Hilaire d’Ozhilan

Nous avons débuté l’année avec 6 semaines de vacances. Même si il m’en reste assez, nous avions décidé de faire de petite vacances d’été (en NZ, on a déjà fait 6 semaines d’été ? ). Nous sommes parti rejoindre mes parents et Mathis à Saint Hilaire d’Ozilhan, petit village de Provence qui ce situe vers le pont du Gard. Au programme: piscine, pétanque, apéros, grillades, balades, foire, et encore tellement de choses à faire et à voir dans la région. Cette année, nous sommes allé au mas de Tourelles. On y trouve du vin fait à la façon de romains. Nous sommes allé à l’incontournable marché d’Uzès ainsi que son musée Haribo. Sans oublié le high light de Ste-Baume! Si vous y allez, penser à contacter la mairie de Lirac avant et de nous montré vos photos, car nous avons fait les touristes et c’était fermé (ce n’est que par la suite que nous avons appris qu’il aurait fallut appeler la mairie).